nov 092013
 

Question :

Pourquoi s’évertuer à faire un beau dessin avant de commencer à peindre, sachant que les premières couches l’effaceront ?

Réponse :

Il y a bien des façons de faire le dessin avant de peindre. Il y a aussi bien des façons de ressentir le dessin.

Tout d’abord, un dessin succinct peut suffire, pour peindre par la suite. Il faut simplement que le dessin nous indique où mettre la peinture.

Le dessin peut aussi n’être fait qu’à la peinture au fur et à mesure que le tableau se fait. Dans ce cas, il faut être très expérimenté en peinture.

Un dessin très poussé, peut nous aider dans un tableau très réaliste. Il peut même être poursuivi par une première couche de peinture monochrome ou carrément en noir et blanc.

Pour ma part, je dessin différemment selon le tableau. Pour un paysage, un simple dessin à la ligne, fait directement à la peinture me suffit. Lorsque je peins un portrait sur commande, je fais un dessin au fusain très réaliste, avec les ombres et lumières, que je fixe et je peins par la suite, à l’aide de glacis transparents, afin de garder mon dessin visible le plus longtemps possible à travers ma peinture. Ainsi, je ne risque pas de modifier mes proportions et je peux me concentrer entièrement sur la couleur.

Mais dans tous les cas, peindre c’est aussi dessiner, mais avec de la couleur. Car le processus d’observation reste le même.

Et même lorsque le dessin disparaît entièrement sous la peinture, il n’est jamais vain, car, en plus de nous avoir procuré du plaisir, il nous permet de nous améliorer.