Cours de peinture et dessin
École de beaux-arts

Cours de peinture et de dessin

Apprendre les bases ou se perfectionner

Nous sommes fiers de vous servir depuis plus de 12 ans

Cours de peinture en ligne - Rendre l'atmosphère en peinture à l'huile

"La peinture c'est facile !"
Des cours de peinture en ligne.


Une formation complète avec suivi, corrections et coaching pour apprendre à peindre.

 

Retour à la liste des cours en ligne

Rendre l'atmosphère

Lorsque j'ai peint ce tableau, je me suis posé la question suivante : Qu'y a-t-il dans le sujet qui me donne l'envie de peindre à partir de cette photo. Après tout, les couleurs sont ordinaires, le sujet aussi. En fait, ce qui rend le sujet pittoresque, c'est l'atmosphère qui s'en dégage. Cette impression de profondeur donnée par les contrastes entre les parties claires et les parties foncées du bois dans lequel s'enfonce le chemin. L'absence d'élément humain (banc, cabane, ou autre) rend ce lieux extrêmement tranquille. On a le sentiment que personne ne viendra troubler cette tranquillité.

 

couche de fond

Essayons de rendre cet atmosphère.
Je peins sur une petite toile cartonnée recyclée. Il y avait un départ de tableau que j'ai effacé en recouvrant le tout d'une couche de terre de Sienne naturelle. j'ai bien laissé sécher le fond avant de commencer à peindre.
J'ai tout d'abord placé les grandes masses en appliquant de la peinture très diluée de solvant. J'ai donné plus d'importance aux valeurs qu'aux couleurs. C'est à dire que j'ai bien pris soin de placer les contrastes tels qu'ils sont sur la photo. Le fond du bois est presque noir alors que le ciel est presque blanc.
Pour ne pas avoir un tableau où le vert est trop intense, je ne mettrai du vert qu'à la dernière étape. Pour l'instant je ne peins qu'avec du Terre de Sienne brûlée, du bleu outremer, du jaune Cadmium clair et du rouge carmin, sans mélanger le bleu et le jaune pour éviter le vert.

peindre le ciel

Je commence à colorer le ciel en blanc bleuté et violacé. Je place les lumières dans les arbres avec du jaune, et sur les buissons avec de l'orange.

les foncés

Je place des demi-tons avec du rouge Carmin et je renforce les foncés avec des mélanges de bleu outremer, de Terre de Sienne brûlée et de rouge Carmin.

peindre les troncs

Avec ces mêmes couleurs foncées je trace quelques troncs d'arbres et les branches. J'ajoute aussi les feuilles qui cachent le ciel.

peindre le feuillage

Avec le bleu Outremer et le jaune Cadmium, je crée différents tons de vert que je place en respectant les zones claires et les zones sombres. Je fais très attention à ne pas atténuer les contrastes. Je place aussi sur le chemin des couleurs utilisées pour le ciel.

peindre les lumières

Je continue en couvrant les bruns trop voyants avec des verts clairs ou foncés selon l'endroit. Je donne d'innombrables petites touches de pinceau pour représenter le feuillage.
Quelques touches de clair dans les zones foncées représenteront les feuilles recevant des rayons du soleil tandis que quelques touches de foncé dans les zones claires représenteront les petits espaces entre les feuilles laissant apparaître la pénombre.
J'adoucie un peu les contrastes sur le chemin.
Je me recule souvent pour vérifier si l'atmosphère souhaité est bien rendue.

le tableau terminé

Le tableau me satisfait. J'arrête là pour ne pas mélanger toutes les couleurs fraîches qui se trouvent sur la toile. Il représente bien le sous-bois et son éclairage particulier, la tranquillité du lieu et conserve une certaine fraîcheur dans l'application de la peinture.