Atelier Rene Milone

Apprendre les bases ou se perfectionner en peinture et dessin

Tel.: 450-448-8047 - 458 boul. Curé-Poirier Ouest, Longueuil, Québec J4J 2H6 - info@cours-de-peinture.com

Actualités

Informations sur les cours
Informations sur les cours
Informations sur les cours
Informations sur les cours

Astuce du jour

Astuce, topic, bon truc pour mieux peindre et dessiner

Cours de peinture en ligne - La peinture de paysage sur le motif

Accueil > cours en ligne > Paysage sur le motif

Retour à la liste des cours en ligne

 

Peindre en plein air ou La peinture de paysage sur le motif

Où peut-on avoir, pour peindre, le meilleur éclairage et le plus d’espace ?
C’est en plein air, bien sur.

Peindre sur le motif est un processus de pure création. Vous ne trouverez nulle part une toile ressemblant à la vôtre, contrairement aux toiles peintes d'après des photos, surtout si elles proviennent de sources publiques (calendrier, Internet).

La peinture en plein air permet de rendre toutes les sensations perçues, sur la toile.
La rapidité d'exécution et la spontanéité de la touche donne à notre tableau un aspect poétique et artistique.
Le coup de pinceau sera aussi spontané et transmettra l'essentiel par des touches rapides de couleurs.

Lorsqu'on peint en plein air, le nombre d'éléments visibles est tel, que tout peut devenir chaotique.
Il faut faire la distinction entre ce qui est important et ce qui ne l'est pas, afin d'éliminer les détails superflus et de renforcer le sujet principal.

Trouver un sujet :

On pourrait parcourir des kilomètres et ne jamais rien peindre. Il faut se décider à arrêter de chercher et à mieux regarder ce qui se trouve devant nous. Regarder avec les yeux d'un peintre. Il y a partout des sujets intéressants. Laissons venir l'inspiration. Selon notre humeur, une même scène peut nous inspirer différemment. Il vaut mieux passer plus de temps à peindre. C'est le meilleur moyen d'aiguiser notre observation et d'apprendre à peindre plus vite et mieux.

Les changements atmosphériques :

La lumière et l'atmosphère peuvent changer rapidement. Ou le sujet peut aussi se déplacer. C'est la raison pour laquelle il faut peindre vite, et saisir rapidement l'essentiel sur la toile. On peut s'entraîner à peindre vite en créant des pochades en 1 heure et moins. En utilisant un pinceau plus gros qu'à l'habitude. A la longue, avec l'habitude, on peint de plus en plus vite sans affecter la qualité de la peinture. Une toile faite en plusieurs jours en atelier ne sera pas forcement meilleure qu'une toile faite en une heure sur le motif. En peignant vite, on a la meilleure chance de capturer l'instant présent.

Sachez capturer les informations :

Profitez de la peinture en plein air pour changer vos habitudes de l'atelier. Confrontez-vous avec ce que vous avez sous les yeux. Apprenez à observer et à mémoriser les couleurs, les valeurs et les formes. Remarquez les couleurs selon les différents éclairages, les formes les plus représentatives, la relation entre les valeurs. Tout ce que vous remarquerez constituera un ensemble d'outils précieux pour le travail en atelier.

Voici 3 différentes méthodes utilisées pour peindre en plein air :

Dessiner et peindre.

Prenez le temps de dessiner avec un fusain ou avec de la peinture avant de peindre. Mais ne dessinez que les traits essentiels. Ne perdez pas votre temps à vouloir réaliser un dessin parfait. Cette méthode s'applique surtout lorsque le dessin est important. Par exemple, lorsqu'il y a une grande architecture avec des perspectives, des personnages. Peignez, ensuite, en suivant le dessin approximativement et en le recouvrant. Évitez de peindre à l'intérieur des lignes dessinées auparavant.

 

Exploser les couleurs et dessiner.

Placez d'abord les couleurs les plus fortes sur la toile, par taches. Élaborez le sujet en allant des couleurs les plus vives aux moins vives et des plus sombres aux plus claires, en formant petit à petit le sujet. Avec cette méthode, les couleurs et les lumières les plus fortes demeureront jusqu'à la fin. Les autres nuances se placeront facilement par rapport aux premières. Vous aurez ainsi une meilleure chance de capturer et de garder l'atmosphère et la sensation du moment.

 

Focaliser d'abord sur le sujet principal.

Commencez par peindre le sujet principal du tableau et passez ensuite à ce qu'il y a autour. Vous pourrez peindre les éléments qui entourent le sujet principal par rapport à celui-ci. Les couleurs et les nuances seront peintes à partir du point focal. Cette méthode est pratique lorsque le sujet principal risque de se déplacer ( des clients à la terrasse d'un café). On peut finir le tableau même après leur départ. Des contrastes bien placés mettront en évidence le sujet principal.

Peindre vite, n'est pas encore dans nos habitudes. On peut manquer certains tableaux. Ce n'est pas grave, puisqu'on n'y a pas passé trop de temps. On le recommencera. Peut-être même plusieurs fois. Ce travail nous est profitable. Nous apprenons ainsi à peindre plus vite.

Ne nous inquiétons pas du résultat, vivons le moment présent. Ne nous inquiétons pas de ce que peuvent penser les gens. N'importe qui, même un débutant, qui peint dehors, impressionne au moins 90% des passants. Juste le fait, d'installer un chevalet est impressionnant. Et dans tous les cas, ne laissez pas l'opinion des autres devenir votre propre opinion de vous-même. La peinture est un travail de création difficile à apprendre. Donc très méritoire.

René Milone

 

Des certificats cadeau sont disponibles pour tous les produits et services offerts. Renseignez-vous !